Cinémathèque de St Etienne,
20-24 rue Jo Gouttebarge
(prox. Bibliothèque de Tarentaize)

renseignements : 04 77 25 44 82.






LE GRAN LUX présente :

de Blake Edwards

Mardi 29 avril 2014 à 20h.

Entrée gratuite !






Victor Victoria

Victor Victoria

Victor Victoria







VICTOR VICTORIA

USA - 1982 - 35mm Scope-couleur - vostfr - 2h13
photo : Dick Bush (
Le convoi de la peur, Phase IV)
musique : Henri Mancini
avec Julie Andrews (l’épouse de B. Edwards), James Garner, Robert Preston, Losley Ann Warren…


Paris - Décors artificiels - 1934.
Toddy, un homosexuel quinquagénaire, ancien roi du « 
Gay Paris », prend sous son aile Victoria Grant, une chanteuse d’opéra qui cri famine. En un tour de main, il la métamorphose en héritier polonais qui excelle dans les numéros de travestis. Résultat : une femme qui se transforme en homme qui se transforme en femme. La mécanique est lancée…

La comédie se joue aux millimètres et le sorcier Edwards (décédé en 2010 à l’âge zen de 88 ans) fut l’un de ses maîtres.  Comique de répétition - gag éculé irrésistible - non-sens-burlesque-absurde et mots d’esprit, c’est un jongleur funambule, doublé d’un joueur invétéré : il faut que le château de cartes s’écroule ! 
De film en film, il pointe sa caméra sur une évidence : 
le chaos est bien aux origines du monde !

Ressuscité, en 1982, la comédie musicale hollywoodienne pur jus, c’est un anachronisme et une manière astucieuse pour jouer avec toutes les paroisses sexuelles qui s’ébrouent en nous et à nos côtés depuis des millénaires…

James : Ça m’est égale que tu sois un homme. (Il l’embrasse à pleine bouche.)
Victor : Mais je ne suis pas vraiment un homme.
James : Ça aussi ça m’est égal.




Harakiri
de Masaki KOBAYASHI

Mardi 27 mai 2014 à 20h.

Entrée gratuite !


Harakiri


Harakiri


Harakiri


Harakiri



HARAKIRI
SEPPUKU

Japon - 1962 - 35mm Cinémascope N&B - vostfr - 2h13
de Masaki KOBAYASHI
scénario: Shinobu Hashimoto d’après Yasuhiko Takiguchi
photo : Yoshio Miyajima
musique : Toru Takemitsu
avec Tatsuya Nakadai, Rentaro Mikuni, Shima Iwashita


1630, début de la période Edo. Hanshiro Tsugumo, samuraï devenu ronin après la paix instaurée par le Shogun, se présente au château du clan Lyi. Il demande l’honneur d’utiliser la cour pour mourir dans sa dignité de samuraï en se faisant seppuku selon la tradition. Mais…

Film historique apparemment immobile mais plein de rebondissement, puis mélodrame et enfin chanbara (film de sabre) atypique loin de la vision romantique et chevaleresque de l’homme d’épée.
Le monstre c’est l’état féodal, un code inhumain accepté servilement et sans interrogation.

Les lames jaillissent quand on ne s’y attend plus.